h1

Un regard cinématographique sur inFamous

13 juin, 2009

En exclusivité, UNE PHOTO RÉCENTE DE MOI!

RegardinFamous

Chers lecteurs, bonjour et bienvenue à cette étude. Cela fait maintenant une semaine que j’ai ma collection de jeux vidéos grandissante le jeu inFamous, sorti le 26 mai. Il fut développé par Sucker Punch, créateur des jeux Sly Cooper, et publié par SCEA. Et aujourd’hui nous allons porter un regarder quelque peu critique sur ce jeu, plus précisément sur on histoire. Après tout, inFamous est une histoire de bande-dessinée, quasiment un film de Zack Snyder. C’est donc en robe de chambre, cure-dents à la main que nous commençons cette aventure. Je vais vous avertir cependant, les éléments ci-dessous viennent tous de la campagne d’héros, puisqu’il s’agit de la seule que j’ai complété jusqu’à maintenant.

Notre histoire débute, logiquement, avec une immense explosion qui tue des centaines de personnes d’un seul coup. Nous rencontrons ensuite notre personnage principal, Cole, qui est d’ailleurs le seul survivant de la catastrophe. Facile à dire puisqu’il se trouve en plein milieu du cratère. J’aimerais bien demander pourquoi cette explosion laisse une tour en son milieu mais c’est facultatif. Dans son chemin hors de l’hécatombe, Cole reçoit un appel de son meilleur ami, Zeke, qui lui fait état de la situation. En arrivant dans un stationnement près des lieux, il se fait électrocuter. Mais il survit. Cole arrive finalement au pont vers le Neon District, où son ami l’attend. Tout devrais bien aller, certainement… ah non, c’est vrai, la police se fait tuer par une pluie d’éclairs. Magnifique journée, n’est-ce pas? Reste que notre héro réussit à se frayer un chemin à travers tout ce bordel et tombe inconscient à l’autre bout du pont

Dans la prochaine cinématique, nous faisons la connaissance d’un autre personnage important d’inFamous, Trish. Elle est l’amoureuse de Cole et a perdu sa sœur Amy dans l’explosion. Et parlons de Trish pendant un instant. Sucker Punch l’a décrit comme étant «Lois Lane avec des seringues.» Nous avons donc 2 possibilités; soit elle est infirmière, soit elle est une droguée. Probablement la première option. Mais 4 jours après l’évènement déclencheur, la ville est sans dessus dessous. Le monde est devenu complètement fou avec tous les délits. En plus, le gouvernement fédéral a déclaré une quarantaine sur Liberty City vu la maladie qui sévit après cet incident, condamnant la population. Mais en dedans de Cole, quelque chose commença l’odyssée. Notre héros a maintenant des pouvoirs qui lui permettent de maîtriser l’électronique. « Just hope it’s not too late. »

Écran titre.

On fait donc un fast-forward à 14 jours après le début de la quarantaine, avec Cole et Zeke qui ont décidé de mettre tout leurs meubles sur l’immeuble étrangement, malgré tout le crime. En tous cas, l’armée fait venir un avion pour nourrir ceux qui sont encore vivants dans la ville. Bien sûr nos compagnons décident d’aller trouver cette nourriture, et ce parcours commence avec Cole qui saute en bas d’un édifice de 5 étages! Et son ami prend ça comme un grain de sel. Ils arrivent finalement à la plaza, seulement pour trouver que la cargaison s’est retrouvé en haut de la sculpture. Bien sûr c’est le boulot de notre héros d’aller chercher tout ça, mais tout juste après cela, les Reapers font irruption.

Les Reapers étaient une bande de drogués avec le blast, et depuis ils parcourent les rues avec des AK-47 en tirant n’importe qui. Comme un joueur qui décide de faire un gros bordel dans Grand Theft Auto. Mais Cole n’a pas peur d’eux car, comme nous le savons tous: « Seasons don’t fear the reaper, nor do the wind the sun or the rain« . Finalement, le monde se rivent sur la cargaison et puis arrive l’un des dizaines de choix entre bon ou mauvais que le jeu nous propose. inFamous a un meilleur usage de cet élément puisque ça développe vos pouvoirs dans des directions différentes, mais nous évaluons l’histoire en ce moment. Alors parce que je suis un bon type et aussi parce que je vais être trop occupé à botter le derrière de qui que ce soit, je vais laisser tout le monde s’emparer de ceux-ci. Mais malheureusement, peu de temps après, quelqu’un arrive sur les écrans de télévision partout dans la ville pour nous dire que le responsable est en fait Cole! Eh oui, on voit dans ce vidéo notre personnage principal avec la bombe dans les mains juste avant qu’elle explose… À ce qu’il paraît, Empire City est dirigé par MTV.

Note: le vidéo ne marche pas, cliquez ici.

Bien sûr, Trish, qui a perdu sa soeur, décide de partir d’ici les larmes aux yeux. Les personnes présentes avec lui commence à le regarder plein de rage, et il décide avec son ami Zeke de partir d’ici en vitesse en prenant la voie la plus rapide hors de la ville, le pont au sud. Problème est qu’il y a déjà des manifestants et la police devant l’entrée. Déterminé, il décide de s’en prendre personnellement aux policiers pour ne pas faire d’émeute (Je suis un héros, pas vrai?) et en très peu de temps ils sont tous par terre et la population peut enfin commencer à s’échapper. On peut y arriver je le sens. Et au bout du tunnel on trouve… un barrage de mitraillettes qui tue absolument tout le monde sauf Zeke et Cole. Mais au moment de s’en tirer, le héros saute un peu plus loin que normalement. Celui-ci se retrouve dans une cabine avec une agente du FBI appellée Moya qui aurais perdu son mari John depuis l’explosion. Celui-ci enquêtait sur les First Sons, un dangereux groupe se basant sur la technologie et son impact sur l’humain. Elle te donne comme mission de l’aider sur la recherche de son mari, et en échange il pourra partir de ce trou. Cole revient dans sur la terre ferme en apprenant non seulement que les Reapers détruisent les tyaux d’eau en dessous du pont, mais aussi que le gouvernement ment totalement sur le massacre, les citans comme étant des foux voulant contaminer le reste du pays. Wow, Obama est un trou du cul!

Evil Obama« I’m Evil Barack Obama, and I approuve this message. Muahahahahaha! »

Je suis un peu trop à l’avance dans l’ordre des choses cependant, alors je vais essayer d’être fidèle pour tout le reste de l’histoire. Les prochaines missions sont toutes des tâches données par Moya pour différentes raisons. Une des premières étant notables serait lorsqu’elle lui demande de trouver un électricien qui est un de ses contacts. Lorsque Cole arrive à l’endroit où il a été vu pour la dernière fois, il ne trouve que le corps d’une femme. Ça devrait donc se terminer ici, pas vrai? Eh bien non puisqu’il semblerait que Cole peut avoir des visions et peut aussi suivre l’écho de l’électricien. Je sais, ça n’a pas vraiment de sens malheureusement. Mais soyez sans crainte, l’écho de notre ami n’aide guère vraiment parce que dans son chemin, le héros tombe sur un kamikaze qui décide, lorsqu’il le voit, de faire exploser la station d’électricité de toute la ville! Reste que ce pépin ne l’arrête pas dans sa mission que se finit bien malgré lui dans les égouts.

Au moins cette portion ne se limite qu’à montrer un nouveau pouvoir que Cole a hérité en connectant le circuit au tout début du parcours et à arriver à la fin de ces égouts bien linéaires. Cette tâche devra être répétée plusieurs fois durant tout le jeu, mais notre héros reçoit des nouveaux pouvoirs à chaque fois. L’autre mission un peu mineure à noter serait celle où nous découvrons que les Reapers empoisonnent les habitants de la ville avec une sorte de liquide gluant noir qu’ils mélangent avec les ressources d’eau. Alors Moya envoie Cole s’occuper de cette affaire à la fontaine où se trouve nul autre que son ex, toujours fâchée contre lui. Mais on lui demande d’aider et donc Trish lui donne comme tâche de fermer une valve tout près, qui alimente la maladie. Seulement, Cole finit par recevoir un jet en plein visage, ce qui lui cause des halucinations avec une voix féminine qui lui des affaires du genre «Elle ne t’aime pas, mais moi oui. Je t’ai toujours aimé.» Finalement nos deux compagnons arrivent à l’ambulance et Trish lui met un coup de push-push dans les yeux, l’avertissant que les prochaines fois, il devra attendre que l’effet s’en aille tout seul. Et Cole doit refaire cet exercice pour deux autres valves dans le parc. Bien sûr, à chaque fois, il doit avoir du pétrole dans les yeux et endurer. Je me souviens quand j’ai ouvert le robinet et l’eau a jaillit partout… J’adorerais oublier cet instant. Espérons qu’on ne sera pas obligé de refaire un exercice pareil.

Mais bon, après tout ça, Moya arrive avec une mission qui avance l’enquête sur son mari. Un train est pris en otage par le gang et il se pourrait que John soit enfermé là-dedans. Il faut donc qu’il amène ce train hors du territoire des Reapers, et après avoir tué nombreux criminels sur le chemin, devinez quoi. Ça ne mène à absolument rien. Reste que la population vous traite comme un héros désormais donc yé! Malheureusement, on doit revenir dans le problème des habitants malades. Malgré l’explosion d’un camion-citerne plein du liquide maudit en dessous d’un tunnel, on trouve encore des personnes souffrantes. La raison étant que les Reapers ont installé des appareils qui polluent l’eau directement dans les citernes au dessus des édifices, alors Cole est pris pour aller les détruire. Ceci ne va pas déranger personne… AYOYE! Je viens d’avoir du dommage pour avoir détruit cet engin?! Eh bien oui, et non seulement ça, mais le jeu vous empêche d’utiliser deux bolts d’électricité à chaque fois. Bien sûr, Cole devrai faire cette tâche plusieurs fois dans la mission. Comme si ce n’était pas assez, il existe des side-missions qui ne consiste qu’à détruit cette chose, et vu qu’on veut tous des trophées ou des XP, on est tous obligé de les faire. Il est vrai que vous pouvez lui faire une surcharge qui forcera les locataires à consommer l’eau, mais évidemment je suis bon alors je dois endurer ce supplice… cependant, à la fin de notre mission principale, Cole est rejoint par Kessler, le leader des First Sons.

– « She’s gonna be pretty pissed about that » C’est vrai, elle avait investi beaucoup dans les sables bitumineux.

Quelques instants plus tard, Kessler coure vers le personnage principal. Il lui touche alors le visage pour lui donner un vision, un peu comme Dr. Spock, où l’on voit une grande explosion suivi d’encore pires atrocités. Cole comprenit alors que ceci était le futur, et que Kessler en était le responsable. Il s’effondra sur le sol, et quand il se leva… son nemesis avait disparru.

Continuons. Après plusieurs parcours à travers les égouts et la protection d’un collis pour l’infermerie, qui malgré la conséquence de rapprocher Cole et Trish, ne contribue pas vraiment à l’histoire, nous arrivons au moment que nous attendons tous: le tout premier boss du jeu. Et il semblerait que notre premier adversaire se cache dans le tunnel reliant le Neon District avec le Warren. Malheureusement, il semble aussi que sa voix doit vous accompagner tout au long du chemin. On ouvre la porte, tue la 1ère, 2e et 3e vague puis on arrive à l’endroit on l’on transforme le monde en fou allié. En effet, ceux-ci se font déverser des litres et des litres de pétrole (d’accord, ce n’en est pas mais c’est mon surnom pour cette substance). Cole libère donc ceux encore en bon état et tombe finalement à la place où notre premier challenger nous attends. Mesdames et messieurs, je vous présente Sasha.

Mais attendez une seconde, faisons un retour au tout début de l’aventure. Une des missions de Moya était de trouver des fréquences laissés à travers la ville par John. Ces « Dead Drops » nous donne un peu plus d’information sur les First Sons, et si vous les trouvez tous dans un des districts, vous aurez l’information qui vous permettera de tuer un des multiples boss de l’histoire. Il y a cependant un problème: je n’ai pas réussi à trouver tous les Dead Drops dans cette partie d’Empire City, mais pourtant Cole savait très bien commencer battre Sasha au combat. Comment ça se fait? D’accord, allons au combat lui-même. Sasha est une fille qui essaye constamment de le séduire, et le méprisant en même temps. Elle est aussi chauve et le bas du corps est totalement enduit du liquide noir. Elle peut aussi manipuler ce liquide et amène tout le temps ces maudites hallucinations. Mais bon, Cole finit par la battre en la poignardant avec ses propres droits (allez voir, vous allez comprendre), et tout juste avant de lui demander des informations, une explosion l’envoie dans les décombres pendant que Sasha est ramassée par des hommes qui vont être décrit plus tard. Sérieusement, j’ai fait un texte d’au moins 2000 mots, et il me reste encore deux boss… QUOI?!

Il me reste encore deux actes?… je ne pourrais pas faire tout ça en une journée!

À suivre…

Pendant ce temps: Vincent jette Trash Panic à la poubelle. Vous comprenez? Trash et poubelle… ah, laissez faire.

Profile Visitor Map - Click to view visits
Create your own visitor map

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :