h1

Un regard cinématographique sur inFamous, Pt. 2

18 juin, 2009

Mesdames et messieurs, rebienvenue à notre analyse de l’histoire du jeu inFamous. Nous commençons aujourd’hui le deuxième acte et si vous pensiez que la première partie était un peu lente, j’ai le plaisir de vous annoncer que cet article sera un peu plus humoristique. Vous voyez, cette partie de l’histoire est sans doute celle avec le plus de conneries, d’imbécilités et de moment qui me permettent de rire des situations présentés. Avant de commencer, j’aimerais noter que je n’était pas supposé faire cet article; j’ai mis une date et donc un texte pour toute l’histoire. Probablement la conséquence de mon ego exagéré…

Lorsque nous avions quitté l’univers d’inFamous, Cole venait tout juste de battre Sasha dans un combat et il se préparait à lui faire un interrogatoire quand une explosion l’interrompit et que des êtres (qui seront malheureusement mentionnés dans un prochain texte) ont ramené Sasha à la surface. Vu que le tunnel est en train de s’inonder, il est donc contraint à se diriger vers le Warren. Bien sûr, en arrivant là celui-ci doit absolument aller dans les égouts pour mettre de l’électricité, mais profitons de ce moment pour parler de nos nouveaux ennemis, les Dustmen.

Ceux-ci ont heureusement une histoire bien plus intéressante que le gang précédant. En fait, les Dustmen sont un regroupement de sans-abri qui, après la catastrophe du début, ont décidé de prendre les armes et de régner sur le Warren. Et considérant que ce district est le plus pauvre et bordélique d’Empire City, avec par exemple des immeubles digne des plus grands bidonvilles d’Afrique du Sud, ce n’est pas surprenant qu’ils sont partout dans le Warren. D’ailleurs, leur uniforme de guerre consiste presque uniquement… de sacs de poubelles. Bien sûr.

Dustmen«Vengeons le sang des Lavigeurs!»

Reste que leur leader serait une personne avec beaucoup de pouvoir alors on ne sait jamais. Revenons donc dans le feu de l’action. Après avoir sorti le tiers du district d’une panne d’électricité, le joueur a maintenant deux choix pour le prochain développement. Honnêtement, il serait plus profitable de pouvoir rejoindre le Neon à l’aide d’un pont alors commençons par celle-là. La mission n’apporte pas vraiment quelque chose à l’histoire, et elle est aussi plaisante à faire. En normal. Dans la difficulté difficile, sauver les deux ingénieurs peut être un moment assez frustrant parce qu’il requiert un sans-faute. Vous devez avoir 3 headshots avec l’équivalent du sniper ou votre ingénieur se fait tirer. Et si vos trois adversaires sont trop loin l’un de l’autre, ou que vous manquez un de vos tirs, c’est trop tard. Vous devez d’ailleurs le faire pour les deux gangs. Mais bon, ce n’est pas si grave. Ce que je voulais c’était bitcher sur mes essais en Hard.

L’autre porte n’apporte pas beaucoup à l’histoire aussi, mais apporte cependant un élément défectueux dans le département émotionnel. Et ça veux dire quelque chose. Cette mission commençait avec Zeke qui, voulant coucher avec quelqu’un ce soir, demanda à Cole de retrouver le frère de sa prochaine tentative, vu qu’elle s’inquiète pour lui. Veuillez m’excuser pour cette absence de nom, mais il s’agit d’une partie de l’histoire dont je me souviens peu. Notre héros ne retrouve que le corps du recherché près du lieu où il a été vu pour la dernière fois. Il va alors faire son truc de «vision» assez stupide mais celui-ci ne se compare en rien au moment qui suit. Je veux dire, peut-être que vous jugez que ce regard sur inFamous n’est qu’un grand chialage (et à quelque part, c’est vrai), mais honnêtement, cette scène m’a fait rire quand je l’ai vu pour la première fois. Mesdames et messieurs, je vous présente les dernières secondes les plus embarrassantes de la vie d’un habitant d’Empire City…

«Voyons, c’est donc bien biza- Ohmondieujemefaitsauterdessusaaaaaaaaah!» – La victime

D’accord, ce ne sont pas les mots exacts, mais c’est tout de même hilarant. Il s’agit d’un changement d’émotion si brusque que c’en est ridicule. Mais bon, Cole trouve la personne responsable du meurtre, lui botte le cul et Zeke a son rendez-vous. Il y a aussi ce type avec les affiches, mais ce n’est pas important. Après tout, nous arrivons à un trou à ce moment-ci.

Crab Battle«CRAB BATTLE!»

Sérieusement, ce qui suit ne sont que des missions de Moya qui apporte de quoi à l’histoire mais non et le résumé de l’aventure d’un soir de Zeke qui n’est… pas très surprenant, mais après toutes ces entrées, il est tant pour un vrai développement. Cette petite aventure commence lorsque Cole marche dans les environs du port d’Empire City, quand il reçoit une nouvelle du leader des Dustmen, qui lui annonce qu’ils ont son ami Zeke, et qu’ils vont le tuer len-te-ment… calvaire.

Premièrement, en lieu de l’affaiblir émotionnellement en kidnappant son ex, vous avez décidé de prendre son meilleur ami? Pourquoi? Je sais qu’il est révélé après la mission que Zeke voulait infiltrer cet aréa du gang, et il l’a fait avec la dextérité d’un gars saoul, mais vraiment? Et comment avez-vous deviné que c’était son ami? Ce n’est pas comme s’il se vantait à tout le monde qu’il connaissant personnellement Cole… en fait, c’est pas mal dans sa personnalité. En finalement, pourquoi vous lui avez dit «on va le tuer vraiment lentement» au lieu de «si tu n’est pas là dans 10 minutes on le tue». Je pensait que c’était plus efficace. Et ils mentent totalement en disant ça en plus parce que si vous tombez sur la terre ferme dans un section, Zeke prend un coup de bazooka en pleine face. C’est vrai que c’est agonisant recevoir un tir de RPG. L’explosion se fait petit à petit après tout.

Bon, Zeke confirme sa jalousie envers les pouvoirs de son ami, et quelques minutes plus tard, Cole reçoit un appel de Trish qui a encore besoin de lui comme la dernière fois, sauf que cette mission nous donne du bon matériel à la fin. En effet, l’ex-petite amie aurait besoin de lui pour traverser la ville vers l’hôpital. Vu que les deux gangs veulent absolument sa peau (les Reapers parce qu’ils pensent qu’elle travaille avec le gang rivaux et les Dustmen parce que… euh… ils sont fans de Michael Bay?). La façon de faire sera bien sûr, d’être passagère d’un autobus blindé avec un toit qui alimente les forces de Cole grâce au champ électrique… je n’ai rien à dire sur le sujet.

Alors nos deux personnages parcourent Empire City en se faisant continuellement tirer dessus. Pour que vous le sachiez bien, Trish n’arrête pas de vous le rapeller. Elle a la même mentalité qu’une conjointe qui juge son amoureux au volant. Vraiment, c’est qui qui a des pouvoirs spéciaux ici? C’EST QUI? Mais bon, Cole réussit à protéger le bus jusqu’à l’hôpital (après plusieurs essais), et qui est-ce qui pourrait être là à part Alden, la tête des Dustmen, qui procède alors à lever l’autobus dans les airs avec la pensée et le mettre sur le toit de l’édifice. Le jeu nous donne alors les origines d’Alden, mises maladroitement dans cette scène, mais pour vous sauver un peu de temps, il s’agit d’un vieil home qui était destiné à règner sur les First Sons jusqu’à ce que Kessler arrive et foute le bordel. Il est donc devenu un sans-abri pendant quasiment toute sa vie jusqu’à l’explosion du début, où il a décidé de prendre le contrôle de la ville. Boom, il n’est plus là.

Cole est donc contraint à sauver Trish, encore dans le bus, et tout de suite après, elle lui dit qu’elle sait qu’il n’y était pour rien quant à la mort de sa sœur, et qu’elle veut revenir avec lui finalement. Arrive alors un fondu sur noir et c’est la nuit. Il semblerait qu’Alden se cache dans le grand parc du Warren, qui est maintenant un vrai dépotoir. Aucune trace de celui-ci, alors je pense qu’il serait de s’en aller… ah non, c’est vrai il y a un géant tout juste devant. Un vrai géant, un ennemi qui prend à peu près 3 minutes à descendre. Et vous devez le tuer en vous cachant derrière des lampadaires. Éventuellement, vous allez triompher sur la grosse bibitte et Cole apprend alors que notre ennemi juré a finalement été arrêté par la police, mais l’assaut des Dustmen pourrait être destructeur alors Cole et Zeke sont là pour aider la police avec l’incarcération d’Alden. Et devinez avec quoi que le gang réplique. Pas avec un gros Conduit, pas avec deux gros Conduits, mais bien avec trois gros Conduits. Vous allez vous faire massacrer et ça va prendre du temps.  Zeke décide donc, à la fin du combat, d’aider son ami dans le grand combat, et Alden n’avait besoin que de quelques minutes pour que ses hommes tue tous les policiers et pour ainsi s’enfuir.

«Si Zeke était resté à son poste, tous ces hommes serait vivant, et Alden serait toujours dans une cage.» Vous savez, je ne pense pas que ce facteur aurait changé quoi que ce soit. Après tout, c’est Zeke. Bien sûr son ami est rempli de culpabilité avec cet incident s’en va à la dérive. Du côté de John (vous savez, le mari qui a disparu après la catastrophe), il semble maintenant qu’il veut vous rencontrer, près du port. Seulement, lorsque vous arrivez, un hélicoptère est à la même location pour la même personne. Sauf qu’il ne s’agit même pas du FBI, en fait ce serait… les First Sons. Cole doit donc suivre l’hélicoptère vers la vraie position de John, à l’autre bout du Warren. Celui-ci refuse d’embarquer, juste avant que l’appareil se fasse attaquer par- Ah tabarnak. Pas encore! Un autre Conduit plus tard, il est révélé que John n’est même pas le mari de Moya; il ne la connaît même pas. De plus il y a contribué au développement de la Ray Sphere, la bombe. Sauf que celui-ci s’est échappé un fois de plus, ne communicant que par téléphone.

Get Choppa«C’mon, get to tha choppa!»

Parlant de la Ray Sphere, une réplique de celle-ci se trouve en ce moment tout en haut d’une tour dans le dépotoir des Dustmen. Et quand je parle d’une tour, je parle d’un ramassis incroyable de déchets qui forme miraculeusement une tour extrêmement haute, ainsi défiant nombreuse lois de la gravité. Sérieusement, pourquoi est-ce qu’il y a de long morceaux de métal qui sortent comme ça de la structure. Spécialement lorsqu’on a établit que le leader de ce regroupement peut bouger n’importe quoi avec la pensée. Mais bon, Cole a besoin de l’assistance de quelqu’un dans cette mission périlleuse, et vu qu’il n’a qu’un seul ami, la tâche revient donc à Zeke. Encourageant. Après multiples ascenseurs activés, les deux amis arrivent au sommet, où Alden les attend avec la Ray Sphere. Un combat s’ensuit alors (avec un Conduit, comme d’habitude), mais celui-ci se termine un peu rapidement parce que votre adversaire fait une chute hors de la plateforme. Cole demande alors à Zeke d’aller chercher la boule, mais il se retrouve alors coincé entre Alden et Kessler. Il reste alors figé sur place, se rendant compte que tout ce qu’il veut dans la vie est dans ses mains, et il déclenche la Ray Sphere, ce qui devrait provoquer un autre grande explosion, tuant encore une fois des milliers de personnes…

Enfin, j’ai dit «devrait» pas vrai? Parce que l’explosion n’a pas lieu, la bombe n’a pas fonctionné. Kessler réplique donc en disant «Mmm. Je sais qu’est-ce qui ne marche pas ici. Viens avec moi, j’ai quelque chose dans ma voiture pour ça», et bien sûr, Zeke, le meilleur ami, décide de partir avec l’antagoniste principal du jeu sur un hélicoptère. Après ce cuisant échec, John vous fait remarquer qu’il avait demandé quelqu’un de franc de venir. Ce n’est pas comme si j’avais le choix. Qu’est-ce qu’il voulais qu’il fasse, demandez à des passants?

– Eh toi, j’ai quelque chose à te dire. Peut-être que le gouvernement t’ignore, ne sait pas que tu existe, mais moi je vois ton potentiel grandiose. Voudrais-tu collaborer au grand combat d’Empire City?

OH MY GOD! This is the greatest thing I’ve ever heard in my life!

– Oublie ça. Toi, est-ce que ça te tente?

– …euh, dix cennes pour un Québec libre.

En tous cas, nous partons donc vers la dernière bataille entre Cole et Alden, et ce combat ce fait sur un pont en très mauvais état. Alden prend d’ailleurs la forme d’un géant qui lance et tire des déchets vers vous. Mais ce n’est pas si compliqué à battre. Après l’altercation, les deux sont faces à face avant qu’Alden se jette dans les eaux, sans laisser de trace. Mais bon, Cole est en direction du Historic District, nous arrivons au dernier acte d’inFamous, et à la dernière partie de notre regard cinématographique.

À suivre…

Pendant ce temps: Vincent revoit l’importance d’enregistrer ses images sur son ordi, surtout quand ils font sujet d’articles. Ça lui apprendra, le p’tit criss.

Profile Visitor Map - Click to view visits
Create your own visitor map

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :