h1

Ce que j’ai laissé derrière

6 août, 2009

Les jours d’été sont pathétiques. Nous en sommes arrivés à ce point de grave platitude en août. Je reste dans ma chambre pendant des journées complètes à ne rien faire, la météo n’est plus intéressante, la TV est pourrie et je perds ma bonne humeur. En fait, j’ai tant perdu depuis le départ de mon cousin, ce qui a eu l’effet d’un sentiment de déception. J’ai tant perdu et maintenant j’essaye de retrouver, sans grand résultat.

J’ai perdu contact avec qui que ce soit. Je ne vois plus personne, je ne parle plus à personne et je ne suis pas allé dehors pour un bon bout de temps. Oh oui, Facebook est là comme un outil de socialisation, mais ça me déprime de savoir que je n’ai parlé à aucun ami depuis presque un mois. Étrangement, ça me rapelle de quand j’étais plus jeune, lorsque j’ai reçu The Sims sur Gamecube pour Noël, et ma toute première famille avait leur social très bas. J’étais un mauvais joueur à cette époque.

J’ai perdu l’inspiration. J’écris de moins en moins et je déteste ce qui sort. Vous voyez, si mon blogue est maintenant plus personnel, imaginez lorsque cette vie devient plate, médiocre, triste et pathétique. Je ne trouve rien d’intéressant à travers les jours que je passe en dessous. Et ce n’est pas la seule mauvaise chose qui sort de tout ça; mon chaos attend encore l’amélioration que je devais faire. Le scénario n’est pas fait, même pas la carte. Il traîne de la patte comme ça ne se peux plus.

J’ai perdu l’envie de jouer… Oh boy. Quand on considère que la dernière fois que c’était arrivé, c’était en janvier avec ma dépression, ça veut dire quelque chose. Il n’y a rien qui m’intéresse dans toute ma collection dorénavant. Plus de Bionic Commando Rearmed, de Fallout 3, de SingStar. De rien. J’étais même  supposé aller au cinéma ENCORE, et bien sûr je ne suis pas allé. Mais c’était ma décision cette fois-ci. Je veux m’emmerder dans les jours de pluie, même lorsque j’ai les appareils pour ne pas s’emmerder dans les jours de pluie. Je travaille sur mon propre accident.

J’ai perdu mes sentiments. Je ne sais plus comment vivre normalement, de  ma façon. Je ne me suis jamais senti comme ça dans tous mes étés. On dirait que j’ai désespérément besoin de quelqu’un aujourd’hui. J’ai vraiment besoin d’une raison d’être heureux, d’aimer… je pensais l’avoir trouvé plus tôt un jour, et puis il s’est volatilisé. Plus on se rapproche, plus on s’éloigne tristement.

J’ai perdu le goût de garder ma vie organisé, même ma chambre organisée. Depuis des semaines, je la juge dégelasse, avec la vaisselle sur mon bureau, les vêtements sur mon lit et la poussière sur ma télé. Je devrais passer l’aspirateur ce soir. Merde, je devrais même ouvrir des lumières tellement j’écris dans un temps gris. Fuck l’environnement, quand l’ambiance est vraiment déprimante, ouvrez les lumières à tout prix.

Note: J’aimerais dire à tous ceux qui seraient offensés par une telle déclaration de se rappeler de toutes les personnes qui s’autoproclament « vertes » alors qui ne le sont pas du tout, et que l’approche frais-chié de Greenpeace. Oui l’environnement est important, mais c’est pas comme ça qu’on va faire de quoi. Pas avec l’hypocrisie.

J’ai perdu le cap; je prends toujours les pires décisions possibles. J’avais déjà mentionné le problème dans L’état de l’esprit, mais ça fait toujours de ravages dans mon quotidien. Et chaque fois que ça frappe, je me sens obligé de me culpabiliser encore pour une autre fable maladroite.

J’ai perdu la face.

Et tout ce que j’ai trouvé, c’est comment le monde est devenu pathétique. Et comment ça va empirer dans quelques mois, quand la société de Vincent Émond va s’écrouler sur lui-même… c’est drôle, à chaque nouvelle année je me suis toujours dit que celle-ci sera meilleure que la précédente, après tous les malheurs que j’aurai affronté. On dirait que cette approche ne marche plus vraiment. Je devrais en raparler avec Dieu lui-même. Cet enfoiré de fils de pute.

Pendant ce temps: Vincent efface malgré lui sa sauvegarde de Fallout 3; il a perdu espoir peu de temps après.

Profile Visitor Map - Click to view visits
Create your own visitor map

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :