h1

La dette

14 août, 2009

Tous ceux qui lisent mon blogue régulièrement savent que j’ai développé une tendance à me culpabiliser pour tout plein d’affaires. Ça avait commencé avec la dépendance elle-même – qui s’est heureusement améliorée – avant d’infecter tous les fronts. Même hier soir, je me suis accusé d’être devenu pas tellement bon dans Battlefield 1943, parce que j’avais pris une petite pause. C’est dans ce genre que mes mésaventures se déroulent.

Mais nous ne sommes pas là pour écrire sur des petites banalités déprimantes. En fait, je suis là pour parler d’une culpabilité majeure. Une que j’ai dû trainer avec ma conscience pendant des mois, et qui m’a fait bien mal en dedans. Une que j’ai finalement guérie cette semaine d’ailleurs. Il s’agit d’un problème d’amitié dont je mettais tout le blâme sur moi, considérant les évènements qui l’ont précédé.

Il y a plusieurs années, j’avais un ami qui s’appelait Loïc et qui vivant dans la maison d’en face. À un moment donné, sa famille a dû déménager à Sherbrooke. À leur arrivée, le père a vu qu’il allait obtenir un poste inférieur à celui qu’il avait auparavant et a décidé de prendre une année sabbatique, en profitant pour rénover leur nouvelle maison. La mère, elle s’est retrouvée toute seule à son travail. Et malgré les bons moments dans leur nouvel habitat, ils ont décidé de revenir à St-Augustin-de-Desmaures l’année passée. De ce déménagement, je me souviens surtout de notre recherche pour trouver la boîte des jeux vidéo qui s’est terminé sans mon aide, dans la dernière boîte qu’ils ont ouvert.

Mais accélérons le processus jusqu’à ce printemps. Un dimanche je pense. J’étais venu chez lui et il recevait en visite ce jour-là des amis et… est-ce que c’était son cousin? Ah, on s’en fout. Le fait est que malgré un bon commencement, l’après-midi ne s’est pas bien terminé du tout lorsqu’un des ceux-ci est venu me donner un coup d’épée en adhésif en plein sur le gros orteil, et lorsque mon ami a commencé à déconner sur Xbox Live. Désolé tout le monde mais s’il y a une chose que je déteste par dessus tout sur ce service, c’est qu’ils donnent des casques d’écoute à du monde qui en mérite pas! Je me sentais tellement inconfortable que je suis parti chez moi, de moi-même… Je suis aussi reparti avec Ikaruga sur Gamecube.

Je suis désormais votre supérieur.

Quelques semaines plus tard, c’était sa fête, et je n’ai pas été invité. J’avais alors jugé que c’était de ma faute; j’avais mal terminé cette journée et maintenant, je dois refaire les pots cassés et lui donnant un cadeau comme ça, sans crier gare. Et j’avais ce présent en tête depuis longtemps: puisque mon odyssée sur PS3 avait commencé sur le PSN, je lui donnerai ainsi des points Microsoft qu’il pourra dépenser sur ce qu’il veut. Je ne serai qu’un bon spectateur à son choix. Le seul problème dans tout ça était que je n’avais rien dans mon portefeuille. J’avais lâché mon boulot et il ne me restait rien à ce temps-ci. Mais je m’étais quant même donné le devoir de lui rembourser un jour, devoir que j’ai eu en tête pendant des mois.

Et puis, ce mois-ci, ça m’est revenu dans le cadre de mes procès personnels. Je lui devais encore ça et de toute façon, je ne l’avais pas vu depuis un mois. Merde, je n’avais vu personne depuis un mois. Le contrat de numérisation m’avais donné quant même un cousin jusqu’à la fin de l’été, lorsque je vais être obligé de partir à la conquête d’un emploi. C’est alors que lundi, tout de suite après être sorti d’un rendez-vous chez le psychologue, j’ai demandé à ma mère d’arrêter au EB Games pour un moment. Oui la façon dont ils gèrent les jeux usagés m’enrage mais je me force depuis un bon moment à acheter nouveau, alors je suis correct. Après un petit coup d’œil à la section Xbox 360, le préposé est venu nous demander si on cherchait quelque chose. J’ai alors dit que c’étais pour des Microsoft points pour un ami, et il est allé derrière le comptoir. J’ai pris 1400 points (20$), j’ai payé et nous sommes repartis sous la pluie battante. D’ailleurs, j’aimerais mentionner que l’expérience de juste une affaire de 360 dans les mains m’excitait beaucoup, autant que lorsque je suis reparti chez nous avec ma toute nouvelle PS3. Serait-ce un avant goût à ma nouvelle console en début 2010? Ça se pourrait bien.

La pluie s’est intensifiée plus tard dans le retour. Arrivé à destination, je m’étais rué sur le téléphone pour les appeler. Seulement je suis arrivé sur un autre membre de la famille qui m’annonçait qu’il était à Montmagny, qu’ils allaient revenir plus tard dans la journée. J’ai donc accepté les circonstances et j’ai raccroché, attendant désormais un appel. Il n’était pas venu ce soir mais bon, de toute façon c’est moi qui dois rappeler à chaque fois. Heureusement, le lendemain il était libre! Et je me préparais à partir lorsque mes parents sont revenus du travail pour le dîner. C’est à cet instant que ma mère m’a révélé que je devais aller voir la psychiatre à 2h et demi. L’effet d’une bombe, même si c’est arrivée plusieurs fois dans le passé. Ma mère aimais tellement ça m’annoncer mes rendez-vous chez le dentiste moins de 24 heures avant le fait.

Même arrivé chez Loïc j’ai eu une autre surprise car il devait aller voir pour des verres de contact, ce qui nous laissant à peu près une heure. Bien sûr il m’a suggéré de se baigner dans sa piscine creusé – qui en passant n’est pas si profonde car je peux toucher au creux sans que ma tête soit complètement dans l’eau – et j’ai accepté quoique je lui ai d’abord dit que j’avais un cadeau pour lui. 20$ juste pour lui. Il ne s’attendait vraiment pas à ça parce que bon, il n’y avait aucune raison pour cela. Son anniversaire se déroulait en avril, et nous étions maintenant en août. Mais il a accepté et je m’étais alors senti… un peu fier en dedans de moi. Alors nous avons parlé de Bionic Commando: Rearmed, de Battlefield 1943 et j’ai dû partir après une heure. Peut-être que vous trouvez cette durée décevante, mais je suis tout de même sorti de la maison pour rencontre un cher ami pendant une heure.

La prochaine étape serait de rencontrer un autre ami que je n’ai pas vu depuis bien longtemps, soit mai 2009. Je prend les suggestions dès aujourd’hui et je les prends en note.

Profile Visitor Map - Click to view visits
Create your own visitor map

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :