h1

Le passé composé

5 septembre, 2009

Duplessis

Ne croyez pas les plaques d’immatriculation; les québécois ne semblent pas si fiers de leur passé. Beaucoup d’encre est tombé récemment sur la commémoration de la bataille des Plaines d’Abraham, le nouveau développement étant Luck Mervil qui allait réciter le manifeste du FLQ. Personnellement j’aimais mieux quand c’était Gaétan Montreuil qui le lisait lui-même, mais nous ne pouvons pas négliger ce moment de notre histoire. Il est vrai que le texte a perdu tout sens en 2009, mais il a été rédigé, corrigé et il a été lu. Bien plus que deux fois. Pourtant, les libéraux ont pogné de quoi ces derniers jours. Ils ont eu peur que le mouvement mort depuis trente ans soit ressuscité, comme un petit monstre de Frankenstein, même si l’idée d’indépendance n’est plus parmi les jeunes. D’ailleurs, indépendantiste et souverainiste sont des mots complètement différents. Apprenez votre français!

Mais aujourd’hui nous avons aussi eu la visite spontanée d’un anniversaire bien sombre. Ou lumineux si vous demandez certains simple d’esprits. Il y a presque 50 ans, Maurice Duplessis est décédé le 7 septembre 1959 à Schefferville. Sa mort a mis fin à une période que les gens appellent «La grande noirceur» et précéda la Révolution tranquille. Mon père a d’ailleurs reçu comme cadeau le coffret DVD de la série Duplessis. Les élèves de PROTIC connaissent aussi cette série mais pour différentes raison – la scène du toaster. J’aurais voulu vous montrer autre chose, mais tout ce que j’ai trouvé c’est sur la grève de Louiseville.

Mais cinquante ans après le décès de ce dernier, certaines personnes se plaigne de la place qu’il occupe dans les cours d’histoire, où tout ce qu’on dit c’est qu’il n’a que ralenti le Québec et que c’est lui «La grande noirceur». C’est un homme sinistre. Bref, les jeunes perçoivent Maurice Duplessis comme le méchant. Malgré tout les maux qu’on lui a mis sur le dos, les québécois doivent admettre plusieurs faits; surtout notre drapeau. C’est lui qui a pris la décision de nous donner un drapeau, avant même le Canada. J’ai toujours aimé voir le dernier épisode de la série télé sur celui-ci, sur ses derniers jours. C’est à ce moment qu’on voit que Duplessis a tout de même une certaine humanité. On ne peut nier ce moment de notre histoire, ce serait irresponsable.

Maurice Duplessis est un personnage. Un personnage souvent haïssable, mais un personnage tout de même. Rien de moins.

Profile Visitor Map - Click to view visits
Create your own visitor map

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :