h1

Le deuxième soleil

4 octobre, 2009

Novembre est arrivé tôt si vous me demandez mon avis. La déprime de regarder par la fenêtre a fait sa place, et je ne parle pas dans mon cas seulement. En fait, si par mégarde, j’oublie de prendre ma médication, je m’énerve sur les petites choses simples. Et puis, je me souviens de ma pilule, je la prends et la prochaine chose que je sais, c’est que c’est novembre. D’accord, nous sommes en octobre mais un paysage si gris, banal et morose mérite de faire partie de la déprime du mois prochain. Je dois aussi faire mes fins de journées dans mon sous-sol, et n’importe quel nuage qui bloque les rayons se reflète sur moi. Même l’été peut se trouver sans merci.Profile Visitor Map - Click to view visits

Il existe cependant un deuxième soleil, qui se trouve coincé dans ma chambre lorsque les stores sont fermés. Il est fascinant parce que non seulement il fait plus de lumière, mais plus de noirceur aussi. Juste assez d’éclairage pour moi et moi seul. Et puis quand la nuit tombe, elle devient encore plus forte. C’est sûr que je m’isole ainsi, mais quand l’environnement ne veut pas nous voir, vaut mieux faire de même. Pourtant ce n’est qu’une simple lampe électrique dans le noir.

Mais je dois dire que vivre dans la noirceur avec une seule source de clarté est bien mieux que vivre dans le jour avec des nuages gris, ceux qui touchent tout le monde sans qu’on sache pourquoi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :