h1

La purée orange

1 novembre, 2009

Orange

Dur lever ce matin. Dur parce que je me suis réveillé dans mon lit bien droit, en regardant ma chambre pourtant bien en ordre selon mes standards. Ma chatte était tout près, me suppliant d’ouvrir les stores. Ce qui me fait défaut, c’est ce que j’ai manqué hier soir, et ce que j’ai eu en échange. J’abordais cet Halloween avec un petit brin d’espérance, croyant que je pourrais enfin compenser pour les trois derniers échecs. Compenser est d’ailleurs devenu une de mes habitudes. Mais à la place, j’ai dû vivre une autre fête merdique. En fait, non, laissez-moi m’ajuster: j’ai dû voir Halloween passer de la fenêtre de ma chambre, avec une maudite table tournante en place et un peu tristesse, mélangé avec de la pure colèreProfile Visitor Map - Click to view visits

Je doute que vous voulez savoir que furent ces échecs cuisants, mais ils sont tellement désolants que vous en parler serait ennuyant et, j’avoue, déprimant. Premièrement que ces trois dernières occasions furent sans intérêt en fait. Regarder la télé et, au besoin, regarder les costumes passer à la porte. L’exception à la règle, ce fut en 2008, où j’ai réussi à débouler les escaliers du sous-sol, encore en bois, et du même coup ouvrir une partie de mon coude. Jusqu’à voir son propre os blanc au travers. Changement très abrupte d’émotion, je dois dire.

Alors oui, je comptais bien sur cette année pour retrouver l’esprit de festivités que j’avais réussi à manquer. Donc il y avait trois choix possibles hier soir: soit faire la collecte avec un déguisement dans la pluie, soit assister à une fête qui serait, je dois le dire, la première, ou bien les deux. Hier soir, le 31 octobre 2009, devinez qu’est-ce que j’ai donc fait pour cette fête? RIEN! ABSOLUMENT RIEN! J’ai été le pire des trous de cul en étant assis devait ma location de DJ Hero, qui est même pas bon en passant, et j’ai dormi sur un oreiller à assombrir mon abomination dans du Justice. Résultat, je suis en ostie contre 30 personnes en même temps, et je ne sais même plus si j’ai pris la bonne dose d’antidépresseurs hier, qui en passant a augmenté. C’est difficile de faire paraître ma rage sur du papier, mais assurez vous que j’ai vraiment le goût de sauter sur la face d’un collègue dès mon retour. J’ai jamais été aussi enragé et paranoïaque contre les autres depuis mai 2009.

Désormais, ce message s’adresse à tous mes amis de PROTIC. Vous pouvez continuer à lire le texte, mais ça ne vous touchera sûrement pas: je comprends que le fait que je suis un type assez honnête peut être suspect. Je comprends que le fait que je n’ai encore fait AUCUN party me montrerait comme un stupide amateur. Je comprends que je pourrais bien sacrer un esprit de fête maladroit. Je comprends que je ne suis pas de taille. Mais vous voyez, il y a une différence. Parce que quand je veux dénoncer quelqu’un pour une action insipide, C’EST QU’ILS ME FONT CHIER! J’ai eu l’air d’un épais pendant toute la soirée hier, et je ne peux pas m’empêcher de blâmer tout ça sur vous, pour m’avoir abandonné et sûrement oublié, en faveur de bière, de jeux, et de bêtise humaine. Il y a un gars qui me demande à chaque fois que je le vois si je suis d’humeur à faire un carnage, et en ce moment, je ne pourrais pas mieux répondre à la question qu’avec un marteau dans la main! Je. Suis. En MAUDIT! Et le pire dans tout ça, c’est que vu que nous sommes officiellement entrés dans le véritable mois en novembre, je vais avoir les pires semaines de ma vie! On dirait que la seule chose qui pourrait m’arrêter, c’est une seringue anesthésique! …je ne suis plus capable, c’est incroyable mesdames et messieurs.

Être adolescent, c’est avant tout être un trou de cul. Après ça, on s’arrange.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :