h1

L’agenda

11 novembre, 2009

J’avais oublié de quoi, j’en étais certain. C’était quelque chose d’important que j’avais laissé de côté pour prendre le coup de la vie normale de plein fouet. J’avais une petite idée de ce que c’était, mais pas de conviction. J’avais besoin d’un gros coup de dictionnaire sur la tête.Profile Visitor Map - Click to view visits

Ce n’est pas ainsi que ma mémoire est revenue, mais ça a eu le même effet. C’était lundi, à la quatrième. Ça allait mal, pour tout vous dire; le boulot de DJ à la radio étudiante est le plus triste et plate que j’ai jamais eu. Ce n’est pas le fait de rester tout seul dans une petite salle à rien faire pendant une heure qui n’est pas déprimant, mais bien le fait de rester tout seul dans une petite salle à rien faire pendant une heure, et de regarder impuissant la réaction passive des autres. J’avais décidé de fesser fort ce jour-là, et rien ne s’était passé. Oh, à part quelques jeunes de mon âge qui se sont pointés à ma porte pour me niaiser d’intérêt, mais à part de ça rien. Sachez que c’est très difficile de faire lever votre énergie, quand il y a une cinquantaine devant vous qui ne font rien. On dirait que je me suis décidé à m’éloigner encore plus de mes collègues.

Mais bon, la dernière période en était une de sciences, matière qui s’avère être une promenade du dimanche après n’avoir rien compris il y a à peine un an. Nous ne sommes pas là pour critiquer les cours cependant; nous sommes ici pour critiquer avec qui on passe ces cours. Parce que j’étais sévèrement coincé dans un gros bordel, dont la seule personne que je connais serait Antoine. Antoine a grandement changé depuis les jours d’école du 3e secondaire. Pas pour le mieux malheureusement. Je resterais vague ainsi, mais disons que voir les bouts d’effaces passer à côté et ressentir ceux qui ont touché leur cible est très énervant. Ce n’est pas tout, mais c’est bien assez pour la censure. Et pourtant, c’est là que je me suis souvenu du but que je m’étais fixé il y a deux mois plus tôt; je veux que la société adolescente médiocre d’aujourd’hui tombe dans un fracas. Je veux prouver à plus nombreux que moi que l’univers qu’on a créé pour eux aujourd’hui n’est qu’un vrai bordel. Je veux qu’on me déteste pour les bonnes raisons, quoi. J’avoue l’avoir négligé trop longtemps, mais l’hiver approche à chaque jour; il n’y a guère de temps à perdre.

Je suis allé voir l’enseignante à la fin du cours, je n’étais plus capable. J’ai donc eu droit à un labo pour des plans d’architecture à démolir de divertissement… Merde!  J’ai oublié l’anniversaire de LittleBigPlanet aussi!

BonneFete

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :