h1

Track 04

9 décembre, 2009

Merriweather Post Pavilion d’Animal Collective avait fait un grand boom lors de sa sortie en tout début d’année. On considérait cet album comme le meilleur de l’année en éclatant la critique musicale dans tous les sens, même que Pitchfork Media a donné une note de 9.6, ce qui n’est jamais tache facile dans ce site. Et moi, j’étais en train de le manquer. En fait, la première fois que j’en avais entendu parler, c’était dans l’émission État Critique – vous savez, dans le temps ou Musique Plus était encore bon – mais je n’y avais pas vraiment porté attention. Puis j’ai tenté ma chance sur YouTube, et ça m’a sauté dessus.Profile Visitor Map - Click to view visits

Parce que oui, ceci est le meilleur album de l’année. J’avoue que c’est vraiment cliché, que je devrais me vérifier régulièrement dans mes propos dans un sujet que je ne comprends pas encore à ce point, et que je ne suis pas encore tombé sur une mine qui m’a encore déçu. Encore là, vous devez comprendre que je n’ai toujours pas trouvé d’ami qui partage le même regard que j’ai dans la musique, donc impossible de partager ou assurer. Mais je dois quant même prendre certaines choses en considération; Animal Collective a écrit que cet album avait été composé pour être écouté dans la nature, ou plutôt dans une scène extérieure. Surtout que nous parlons ici de pop psychédélique, que je pourrais comparer à MGMT, mais encore plus bizarre et poussé. C’est assez bizarre à dire parce que pour être honnête, je n’ai pas vraiment embarqué dans MGMT comme tous les autres, et pourtant j’adore Merriweather Post Pavilion. Juste l’imaginaire qui sort des écouteurs dans une route dans la nuit, à regarder les lampadaires venir et partir, c’est incroyable. En fait, dans ces temps froids d’hiver, tout ce que vous avez besoin d’avoir pour une écoute, c’est l’imagination et l’optimisme dans la noirceur. J’avoue qu’un tel cocktail peut être difficile à avaler sur le coup dans une société radiophonique à la con, mais ça va venir un jour. Dans votre tête.

  1. “In the Flowers” – 05:22
  2. “My Girls” – 05:40
  3. “Also Frightened” – 05:14
  4. “Summertime Clothes” – 04:30
  5. “Daily Routine” – 05:46
  6. “Bluish” – 05:13
  7. “Guys Eyes” – 04:30
  8. “Taste” – 03:53
  9. “Lion in a Coma” – 04:12
  10. “No More Running” – 04:23
  11. “Brother Sport” – 05:59

En fait, après mure réflexion, je pense que je devrais m’excuser pour avoir si tardé à embarquer dans Merriweeather Post Pavilion, de l’avoir négligé pendant tout ce temps. Mais à travers la tempête de neige qu’on a en ce moment, de par ma fenêtre, ça reste toujours un ensemble extrêmement fort, qui gagne à être écouté, et qui a des fortes chances d’arriver dans plusieurs rétrospectives de fin d’année. Y compris la mienne, mais je vais devoir y penser un peu plus.

Ah, et si vous voulez savoir, le dernier d’Indochine est pas vraiment bon. Mais pas pantoute.

Cliquez ici pour acheter « Merriweather Post Pavilion » sur iTunes.

[Bonus Track]

Je n’avais pas prévu de mettre les EPs dans le mix, mais dans le cas d’Alex Metric, artiste électronique que je suis depuis un certain temps, il fallait que j’essaye son dernier né, avec quatre chansons. Je dois que même si l’ensemble était tout de même plaisant à écouter, la pièce titre est assez loin de son style. Surtout quand le remix ressemble beaucoup à se que fait MSTRKRFT. J’attends encore un véritable album de sa part.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :