h1

La manette

20 décembre, 2009

J’ai trop joué dernièrement, j’en suis désolé. Vous savez bien que ça fait deux semaines que j’essaye de noyer violemment le fait que je vis isolé derrière quatre murs, et vu que j’ai personne avec qui passer une nuit blanche, je me résigne à ma télévision. Aussi imposante que soit elle, je me suis fié sur elle. Depuis deux semaines. J’ai trop joué dernièrement, et je pensais peut-être que s’il y avait un moyen de balancer ces heures de jeu, ce serait en vous en parlant honnêtement. J’ai eu deux jeux dans ma vie, dans cette fenêtre de temps: Grand Theft Auto IV et PixelJunk Shooter.Profile Visitor Map - Click to view visits

Non, je n’avais pas encore touché à GTA IV depuis sa sortie en mai 2008. Je voyais les gens amusés par l’expérience mais je n’y étais pas encore plongé. Et il semble que j’ai choisi le meilleur temps pour commencer l’aventure, parce que j’ai perdu beaucoup d’heures de jeu à travers les rues de Liberty City, à tirer à bout portant sur ceux qui faisaient de même, à envoyer les motocyclistes 20 mètres dans les airs pour des résultats instantanés, et selon la classe politique conservatrice, je serais devenu un homme dangereux. Mais il y a bien plus que ça dans les rues de Liberty City, et c’est ce qui rend GTA IV bien plus mature que l’on pense; on a affaire à une histoire sombre, critique du fameux « rêve américain » auquel nos personnages rêvent dans la vie de tout les jours. Niko Bellic, le personnage principal du jeu, essaye de fuir son passé dans la guerre, même s’il finit par le rattraper très rapidement. Déjà, on pourrait se contenter de la nouvelle approche de la série, mais ce qui devrait être aussi mentionné c’est comment Rockstar a orchestré tous les éléments de satire de la société américaine d’aujourd’hui. Tout, absolument tout, y passe à travers les postes de radios: la droite américaine, le système de santé, l’hypocrisie des artistes par rapport à l’environnement, Fox News, et j’en passe. L’univers auquel on fait partie dans le jeu mérite une forte attention, et non seulement pour les gamers.

J’ai tellement été intéressé par l’univers que les développeurs ont créés que je me suis penché sur les deux épisodes sortis sur Xbox 360, mais entre les deux expansions, seulement The Lost & Damned vaut la peine; l’histoire est aussi mature que le jeu principal et le sujet est aussi bien traité. Le deuxième n’a juste pas une histoire aussi intéressante.

Un autre jeu que j’ai joué jusqu’à 100% complété fut PixelJunk Shooter, quatrième dans la série de Q-Games. Même si le nom semble indiquer qu’il est comme les dizanes de shoot-’em-ups qu’on a eu après le succès de Geometry Wars (Super Stardust HD, Everyday Shooter, Zombie Apocalypse juste pour donner des exemples), Shooter focus surtout sur le sauvetage de membres d’équipages et la manipulation des éléments. La lave fait fondre la glace, l’eau fosile la lave, le pétrole évapore l’eau, ce qui créé une fumée extrêmement explosive. Oui, Shooter est un jeu environnemental, quoique subtil dans son approche. Le setup de l’aventure est que dans le futur, nous sommes obligés de traverser la galaxie à la recherche de ressources naturelles, et ça l’a mal tourné dans notre cas. Malheureusement, le plus gros problème avec Shooter, c’est que c’est trop court et trop facile, surtout comparé aux trois autres titres dans la série PixelJunk: Racers était impitoyable dans ses critères, Monsters m’a toujours botté le cul dans la stratégie, et Eden avait besoin de temps. Ici? Euh… bien j’ai eu pas mal de problèmes avec les diaments… mais à part de ça…

J’attends désormais l’encore pour ce volet. Et c’est pas mal tout pour les sessions de jeux des dernières semai- …ah ouais. Ça.

Pas question que je vous en parle! Laissez-faire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :