h1

Cupidon et le diable

14 février, 2010

Saint-Valentin, hein? Le temps des amours, même si les véritables amours s’étirent au-delà des dates. Si vous vous attendiez à ce que je sois de mauvais augures aujourd’hui, je suis assez surpris de trouver de cette façon. Au fait, voir des amis qui ont réussi à trouver un bonheur véritable sur qui compter, ça fait chaud au cœur.

Mais si vous vous demandez pourquoi est-ce que je suis en train d’écrire sur une fête qui ne me concerne peu, c’est que sachez que depuis des années la Saint-Valentin est une célébration de mes troubles présents. De mes solitudes à la con à travers toutes les personnes qui s’embrassent sans se soucier. D’accord, je dis cela maintenant mais même au primaire, lorsque même la simple amitié se passait dans les cartes, je me souviens très bien que celle de 6ème année avait été particulièrement brutale. Je ne sais plus si la seule carte que j’avais reçu était sincère, mais bon, même ce jour-là je ne le savais pas.

Pourtant, aujourd’hui nous sommes jour de dimanche, et me retrouver seul à cette occasion est devenue une habitude. Une triste habitude, mais une habitude tout de même. Et à l’heure qui l’est, la seule qui était pour fêter avec son amoureux a sûrement crissé son camp du trou. Je vous souhaite quant même de beau jours, d’un côté, que cupidon aille se faire foutre un de ces jours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :