h1

Comment contenir une émeute, Vol. 3

11 avril, 2010

Je suis en besoin de motivation. Ou peut-être de bien plus.

Vous voyez, un des sujets que j’amenais à chaque fois que je parlais à mes amis, c’était le maudit projet héritage. Et j’ajoute avec attention le «maudit» parce qu’à chaque fois que j’en parlais, c’était tout le temps la même réaction qui m’attendais. On peut avoir une journée parfaite, et puis une seule pensée de ce travail pourrait nous ramollir. Un peu comme la période des impôts. La raison pourquoi je vous en parle c’est qu’au régulier nous avons aussi ce projet, sous un autre nom, et à cause de mes troubles j’ai réussi à en être exempté. Croyez-le ou non, j’ai tout de même décidé que mon petit projet serait de terminer ce niveau, ou cette histoire dans LittleBigPlanet, en juin. Et pourtant je pense même que je ne réussirai pas non plus sur ce plan.

Il faut que je me rende à l’évidence sur ce point; je suis, dans la création de niveau, un architecte. Un designer. Ma force est de créer des édifices urbains faits avec beaucoup de précision dans l’intérieur. J’aime aussi créer des styles graphiques en utilisant les autocollants et des fois même les matériaux. J’ai passé beaucoup de temps sur ce niveau à créer les graffitis et la publicité à travers toute la ville, soit l’aspect le moins important de n’importe quel level. Oui, la logique est ce que fait un niveau, et malgré le fait que je ne suis pas un spécialiste là-dedans, ça aurait été mon défi personnel. Mais seulement aujourd’hui je me rends compte de tout le travail que cela représente, surtout lorsqu’on considère le bond en avant que j’ai fait depuis le tout dernier niveau que j’avais publié.

Qu’est-ce qu’il reste encore à faire? Eh bien il faut tout d’abord réécrire tout le script que j’ai perdu dans mon ancien disque dur, créer une introduction en images, designer les ennemis encore une fois, construire un système d’ascenseur qui simule l’action d’entrer et de sortir d’un building, finir la construction du centre d’achats, orchestrer la destruction d’un centre d’achat, finir la construction d’un bâtiment du gouvernement haut de 18 étages en tout, orchestrer la destruction de ce même bâtiment, créer une fuite en parkour sur les toits des immeubles, faire toutes les fusillades de l’aventure, construire une poursuite en auto, installer un système de trophées, et finalement implanter toute la logique reliée. Merde.

Il y a beaucoup de monde qui me demandent pourquoi est-ce que je n’embarque pas dans une carrière dans les jeux vidéos, et la raison pour cela c’est que ça m’intéresse pas. J’ai passé beaucoup de temps à travailler sur l’atmosphère de l’expérience en question, et même avec le Logic Pack – outil gratuit que je recommande fortement – j’ai malgré moi perdu mon temps sur ce qui importe bien peu à ce stage. Ça ne veut pas dire que je ne suis pas fier de moi; comme j’ai dit, la création d’un gratte-ciel gouvernemental, haut de 18 étages avec chaque étage correspondant à la hauteur d’environ deux sackboys (12 cm). Il y a aussi le logo du niveau que j’ai réussi à transférer dans le jeu, après trente minutes de travail. Le reste, cependant, est un peu moins utile si vous me demandez mon avis. Comme vous voyez les trois sackboys dans l’image ci-haut? Ce sont tous des costumes créés pour le niveau; ouais en fait, avant toute chose, il y a un niveau appelé «An introduction to The Riot», qui est en fait une petite préparation qui dit «ça serait bien si vous pouviez déguiser votre personnage en fonction des évènements prochains».

Et puis il y a la bande sonore… encore une fois, explication. Une petite perte de temps reliée à mes mixes où j’ai décidé de faire une liste de chansons que je pourrais identifier à ma création. Je dois dire qu’à ce moment je le considère incomplet, et que celui-ci pourrait bénéficier d’un logiciel comme Audacity, pour clarifier une transition comme celle entre les deux premières pièces. Perte de temps, encore une fois.

Je suis en besoin de motivation. Je suis en besoin d’autres personnes qui pourrait mettre les mains à la pâte dans le même but. Au fond… « The Riot » a besoin de monde avant tout.

Bonus:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :