h1

Dose

27 décembre, 2012

Dose

Il y a une drogue dans ma tête
Qui pousse plus profondément que j’aurais imaginé
Qui brûle mes mains comme du kérosène
Les jours deviennent longs dans l’attente du bourreau
Avec mes yeux collés sur le téléviseur
Pour que le numérique m’absorbe dans sa trop courte vie

Les enfants sont heureux devant leurs débris
Leurs brasiers étalant les désintégrations
Mais je ne pourrais jamais contrôler mes doses
Mes rechutes qui s’écrasent en lignes quadrillées
Dans mes veines rouillées d’essence
Pour le grand plaisir de l’assistance et de vous, jeunes gens

Parce que nos destructions sont à heures de grande écoute
Nous ne verrons jamais rien
Et j’haïrais toujours les anges qui m’ont damné
Ta silhouette restera inatteignable pour mes doigts mutilés
La slush inonde ta peau un peu plus
Mais qu’est-ce que tu manges pour être malade de même?

Et j’apprends que tu commences à prendre des pilules
Et j’apprends que tes amis commencent à prendre des pilules
Et j’apprends que j’en prendrai encore pour un an
En larmes derrière les portes aimantées
Car je sais enfin pourquoi mes pieds touchent encore le sol
C’est 50 mg le matin, 50 mg le soir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :