h1

3 HISTOIRES D’INDIENS – Critique du film

11 mai, 2014

Robert Morin est sûrement l’un des cinéastes les plus uniques et singuliers de l’histoire du cinéma québécois. Ayant commencé dans la montée du format vidéo, son cinéma se caractérise surtout par son caractère cérébral et viscéral, violent dans sa réalisation à la caméra subjective et dans ses thèmes hautement politiques à la limite du supportable. C’est un réalisateur qui devrait être bien plus influent chez les jeunes réalisateurs québécois d’aujourd’hui, justement parce qu’il se démarque autant du modèle narratif, et ce, sans remords. Malheureusement, c’est un peu à cause de cela que son film précédent, Les 4 soldats, était décevant : pour un réalisateur qui a torturé son propre père, qui a filmé un raid dans une piquerie, qui a abordé le creux entre la population canadienne-française et anglaise jusqu’à perdre la tête, qui aurait pu prévoir que ce long-métrage finirait par être le plus pâle et le moins percutant de la série de films de guerre québécois des dernières années, comme Incendies, Rebelle et Inch’Allah, films déjà critiqués par certains pour leur regard prudent et éloigné de telles problématiques? En même temps… ce n’aurait peut-être pas dû être une telle déception, car à l’exception de Le Nèg’, la pure fiction n’a jamais été le point fort de Robert Morin. Non, là où il excelle, c’est dans le docu-fiction, dans son utilisation de la caméra subjective marchant entre folie et réalité pour faire des commentaires explosifs et engagés sur des enjeux très sombres de notre société auquel personne n’a envie d’approcher à même un rayon d’un kilomètre. Dans ce sens, on peut voir son dernier effort, 3 histoires d’Indiens, comme un petit retour dans le territoire cinématographique où le cinéaste s’épanouit le mieux. En effet, c’est un film qui s’insère parfaitement dans l’œuvre totale du réalisateur, même s’il ne réussit pas autant à s’en démarquer.

À lire sur le Quatre Trois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :